1. Qu’ils ne soient pas gentlemen

Bon, les gars, là c’est du sérieux, on parle de ce que les
meufs pensent de nous, et apparemment c’est pas toujours jojo.
Et en plus c’est certainement de notre faute. On a certains
défauts qui ne passent pas du tout quand on tente de séduire ou
de garder une meuf fraîche comme de l’herbe coupée au
printemps. Donc on va observer tout ça et se souvenir des
erreurs qu’il ne faut plus faire parce qu’elles nous font
passer pour des bouffons. Voilà les choses que font les mecs
qui font fuir les filles.Et mesdames, je sais que vous lisez
aussi, je vous vois.

1. Qu’ils ne soient pas gentlemen

Rien de plus repoussant apparemment qu’un mec qui n’ait pas
de petites attentions de bon garçon, du genre tenir la
porte pour la fille, la laisser commander en premier au
resto etc. Ce qui pouvait passer pour des bonnes manières
de l’ancien temps est en fait toujours d’actualité, à
condition de pas en abuser.

2. Qu’ils passent trop de temps à se faire beaux

Ça va de paire avec l’obsession pour le sport. En gros, si
tu passes trois heures dans la salle de bain à mater tes
muscles et à te saper tu peux dire adieu à ta meuf.

3. Qu’ils manquent d’hygiène

Bon, là ça paraît logique. Franchement, les gros crados,
respectez-vous un peu. Se laver c’est pas si compliqué et
ça peut même être agréable, ça vaut le coup d’essayer.

4. Qu’ils veuillent en mettre plein la vue avec leur fric

Les adeptes des grosses liasses de billets qui veulent à
tout prix payer l’addition au resto et emmener madame faire
un tour dans leur belle bagnole passent pour des gros gros
kékés. L’avantage, c’est qu’avec ton smic tu peux quand
même choper, tant que t’es un mec bien. Parce que non, les
filles ne sont pas intéressées par ton fric.

5. Qu’ils se vantent d’être des dieux du cul

Arrêtez de raconter vos expériences sexuelles où vous avez
soit-disant assuré, parce que déjà votre crush n’est pas
obligée de vous croire, et en plus ça fait vraiment beauf.

6. Qu’ils aient un ego surdimensionné

Un mec attirant, c’est un mec qui n’a pas peur d’assumer
ses doutes, sans être forcément trop pleurnichard. Si ton
ego est grand comme l’Everest, tout ce que tu vas gagner
c’est faire flipper toutes les meufs qui vont s’approcher,
ou passer pour un tocard.

7. Qu’ils manquent d’humour

Alors là c’est pas de bol parce que l’humour c’est dur à
travailler. Y’a plus qu’à espérer que tu en aies et que tu
aies l’habitude de faire rire tous les gens qui sont autour
de toi en leur sortant des bons mots issus de ton
imagination débordante.

8. Qu’ils soient de gros goujats

C’est logique. Manquer de respect envers une damoiselle, ça
peut marcher un temps dans la logique « fuis-moi je te
suis », mais au bout d’un moment c’est un « NO
GO » assuré.

9. Qu’ils soient des grosses feignasses

Homme + canapé = misère amoureuse et sexuelle. Les filles
aiment les mecs un peu entreprenants et qui savent se
bouger le cul pour faire des activités ou régler les petits
problèmes du quotidien. Aucun intérêt de s’occuper d’une
espèce de larve qui passe son temps à rien faire.

10. Qu’ils soient obsédés par leur job

Quelqu’un d’épanoui dans son travail c’est cool et même
attirant, mais un mec qui en parle tout le temps et passe
sa vie à bosser au lieu de s’occuper de ses proches c’est
parfait pour finir célib’. Dans ce cas-là le gars dira
qu’il est « célibattant » pour faire comme s’il
était heureux.

Allez, moi je pars à la salle pour développer des abdominaux de
folie qui me permettront de rester célibattant.

Et sinon, t’as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre
notre dernière vidéo !

1. La Colombie n’est pas un pays aussi dangereux qu’on l’imagine

Il y a certains pays qu’on devrait aller visiter plus souvent
mais qui ont du mal à attirer les foules à cause de clichés
tenaces qui leur collent à la peau, si tant est qu’un pays
puisse avoir une peau, ce dont je doute fortement. Quoi qu’il
en soit, ces destinations devraient attirer plus de touristes,
ou de nouveaux touristes si on savait à quoi elles ressemblent
réellement. Donc on va balayer deux trois idées reçues pour
défendre des destinations touristiques vraiment chouettes.

1. La Colombie n’est pas un pays aussi dangereux qu’on
l’imagine

Le pays a une sale réputation à cause de certaines de ses
villes où le taux de criminalité est très haut, avec les
trafics de drogue et tout. Mais dans les faits, il y a
plein de coins super safes à aller visiter là-bas. La
Colombie mériterait d’être un peu plus attractive pour les
touristes.

Crédits
photo
(creative commons) : Norma Gòmez

2. La Russie n’est pas un pays de fous furieux

Avec toutes les images tirées de dashcams qui tournent sur
internet, on pourrait croire que tous les Russes sont
alcoolos, violents et dangereux, mais en réalité c’est une
fausse image qui est véhiculé sur le grand Etat. Les
Russes sont en majorité des gens très fréquentables
.
Dommage qu’on ne le sache pas, parce que les clichés ont
forcément une incidence sur le tourisme qui pourrait se
développer.

3. La Thaïlande ne prône pas le tourisme sexuel

C’est un cliché bien tenace qui flotte sur la Thaïlande,
entre autres parce qu’il est un peu vrai : il y a beaucoup
trop de tourisme sexuel dans le pays. Sauf qu’il y a
énormément de choses 1000 fois plus intéressantes dont on
parle beaucoup moins. Genre les temples, la bouffe, les
paysages de dingue et les parcs naturels qui défoncent
tout. Les Thaïlandais aimeraient bien se débarrasser de
leur image de pays du sexe histoire que leur tourisme soit
un peu assaini.

Crédits
photo
(creative commons) : Benh LIEU SONG

4. L’Iran, c’est pas aussi dangereux qu’on le pense

Rien à voir avec un pays comme l’Afghanistan où tu risques
vraiment ta peau. L’Iran est une destination beaucoup plus
sûre où on peut aller admirer
des chefs d’oeuvre d’architecture et manger comme un
chef.
Au moins, les aller-retour sont à 250 balles donc
on va pas forcément se plaindre.

5. Israël n’est pas la bande de Gaza

Même si ça fait beaucoup trop longtemps que le conflit
israélo-palestinien dure, c’est pas pour autant qu’Israël
doit être évité comme destination de vacances. Le pays est
très sûr et ça reste un coin où sont concentrés beaucoup de
petites merveilles.

Crédits
photo
(creative commons) : israeltourism

6. En Australie tu ne vas pas forcément te faire bouffer
par des araignées

Ok, l’Australie se porte plutôt pas mal en terme de
tourisme, mais le pays fait peur à cette catégorie de la
population qui ne peut pas voir une bestiole avec huit
pattes sans devenir hystérique. Oui il y a des grosses
araignées là-bas, mais faut vraiment pas avoir de bol pour
se faire mordre par les plus dégueu. Ce serait con de rater

tout ce qu’il y a de génial en Australie
à cause de ça.

Crédits
photo
(creative commons) : Diliff

7. Les asiatiques évitent la France à cause des pickpockets

Les Chinois notamment qui ont l’habitude de se balader avec
beaucoup de liquide sur eux se font régulièrement voler
dans la capitale. Résultat, beaucoup d’entre eux ne veulent
plus mettre les pieds chez nous, alors qu’on est le
meilleur pays du monde (je dis pas ça parce que je suis
Français hein.) Et surtout, on a besoin des Chinois pour
faire marcher nos boutiques de luxe.

8. En Irlande il n’y a pas que la pluie

Le pays de la Saint Patrick perd pas mal de touristes qui
préfèrent avoir des vacances au soleil que de se taper un
temps dégueu, mais l’Irlande c’est tellement beau que ce
serait débile de s’arrêter à ça. En plus, à Dublin il ne
pleut pas plus qu’à Londres ou Bruxelles, donc on est en
partie dans l’idée reçue.

Crédits
photo
(creative commons) : Hans-Peter Bock
[email protected]

9. Aux Etats-Unis, on est pas obligé de manger de la merde

Alors oui y’a énormément de fast food là-bas et les
Américains sont souvent en surpoids, mais tu peux aussi
trouver des tas de restos sains sur place. Si les USA
mettaient un peu plus cet aspect de leur économie en
valeur, c’est sûr qu’ils y gagneraient un tas de nouveaux
touristes et de grosses thunes en or.

Et si tu es un chien tu peux aller en Chine, on va pas te
bouffer.

Pour bien te marrer, même en voyage, c’est Topito
Voyage
qu’il te faut.

Et sinon, t’as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre
notre dernière vidéo !

1. Les filtres minéraux sont à privilégier

À moins d’être partis sur Mars avec Jacques Cheminade, vous
avez forcément entendu parler de l’UFC-Que Choisir et de sa
liste de 1 000 produits cosmétiques renfermant des substances
indésirables. Malheureusement mes cocos, les crèmes solaires
font partie du lot. En plus des conseils habituels (mettre de
la crème avant de s’exposer, ne pas le faire aux heures les
plus chaudes, ne pas abandonner ses enfants sur la plage
arrière de la voiture fermée…), on vous donne quelques
informations utiles pour vous dorer la pilule sans dangers.

1. Les filtres minéraux sont à privilégier

Qu’est-ce qu’elle dit la dame ? Elle dit que les filtres
chimiques, ce sont des perturbateurs endocriniens, que ça
tue les coraux (eh ouais, un corail, des coraux, BOUM) et
qu’il faut compter 30 minutes après l’application pour
qu’ils vous protègent du soleil. Autant dire que certains
d’entre nous ont largement le temps de brûler au troisième
degré. Mais comment on sait si une crème comporte des
filtres chimiques ou minéraux, me direz-vous ? On retourne
le pot et on regarde la composition. L’oxyde de zinc et/ou
le dioxyde de titane, des écrans minéraux non-toxiques et
immédiatement efficaces, doivent apparaître parmi les
premiers ingrédients. Allez, au boulot.

Sunburn GIF - Find & Share on GIPHY

2. Les nanoparticules sont à éviter

L’autre souci avec les crèmes, c’est qu’elles contiennent
souvent des nanoparticules. Y compris et surtout les écrans
minéraux. Comment on le sait ? Parce que c’est écrit (nano)
juste après le nom de la molécule. Oui, toujours la
composition énumérée sur la fameuse liste INCI, au dos du
pot. Je suis désolée, j’ai bien peur qu’en plus d’un
doctorat de chimie il ne soit nécessaire d’être trilingue
français/anglais/latin. Mais au fait, pourquoi met-on des
nanoparticules dans les crèmes ? Pour éviter qu’elles
laissent de vilaines traces blanches toutes moches quand on
l’étale. L’ennui, c’est que ces nanoparticules sont si
petites qu’elles se faufilent jusqu’à nos organes internes
pour y faire Dieu sait quoi. Bref, mieux vaut passer un peu
plus de temps à s’étaler la crème. Négociez un massage,
tant qu’à faire.

3. Beaucoup d’additifs ne font pas rêver

Allergènes, irritants, cancérigènes, perturbateurs
endocriniens… Certains additifs sont clairement à éviter.
Plus la liste INCI (toujours elle) est longue, plus il y a
de chances que votre crème comporte des ingrédients peu
jojos. Préférez les produits labellisés Ecocert et dont la
composition est simple. Pour vérifier ce que contient votre
crème, rendez-vous sur le site de l’UFC-Que Choisir voir si elle
ne s’y trouve pas, et/ou sur le moteur de recherche de
La Vérité sur les Cosmétiques.

4. Les produits de parapharmacies ne sont pas forcément les
plus sûrs

Les crèmes distribuées en parapharmacie ne sont pas les
plus économes en substances contestables. Un truc qu’ils
cachent bien derrière des tonnes de marketing pro-santé.
Les fumiers.

Drake GIF - Find & Share on GIPHY

5. Au-delà d’un indice 30, il ne sert à rien de payer plus
cher

Les industriels aiment bien vous vendre des indices 50+
moyennant un petit surcoût. Sauf qu’au-delà d’un indice 30,
cela n’a plus aucun intérêt. Eh oui, un indice 30 bloque
97% des UV et un indice 50, 98%. Autant dire que c’est
peanuts.

6. La crème solaire est comédogène

Ouais, ça veut dire qu’elle refile des boutons. Mais vous
en aurez encore plus si vous n’en mettez pas avant d’aller
au soleil. Que faire ? Enlever la crème sitôt l’exposition
terminée, en se lavant délicatement le visage à l’huile
(car comme me l’a appris mémé, le gras enlève le gras) puis
au savon. Et on n’oublie pas de me mettre une petite crème
hydratante pour bichonner vos petites peaux fatiguées par
l’été.

Sunscreen GIF - Find & Share on GIPHY

7. L’application est à renouveler fréquemment

Certains disent toutes les 20 minutes. En tout cas au moins
toutes les heures, et surtout après chaque baignade, car si
cette crème est waterproof comme le mascara qui vous
dégouline sur les joues, on est pas dans la merde.

Et voilà, vous êtes prêts pour une cuisson parfaite. Bien
évidemment, trouver LA crème solaire ne vous dispense pas de
faire attention. En évitant par exemple de faire la crêpe une
journée entière sur la plage. Ça paraît évident, mais on vous
le redit quand même.

Sources :

UFC-Que Choisir

La Révolution des Tortues

Et sinon, t’as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre
notre dernière vidéo !

1. Parce que tu ne risques pas d’avoir froid

C’est l’été il fait beau et il est temps de changer de style
vestimentaire afin d’être prêt pour chiner des mecs et des
meufs. Pendant que certains enfilent des spartiates et d’autres
des espadrilles, les vrais de vrais osent le concept des
chaussettes dans les sandales, tongs ou claquettes. Bien
qu’énormément moqué, ce style revêt néanmoins pas mal
d’avantages.

1. Parce que tu ne risques pas d’avoir froid

Même s’il fait 30°C on n’est jamais à l’abri d’une petite
brise. Ainsi avec des chaussettes tu es en sécurité.

3. Parce que tu sortiras de l’ordinaire

Alors que tout le monde est pieds nus et se contente de
suivre la masse populaire de moutons assoiffés de
consommation, toi tu représenteras un idéal à atteindre. Tu
seras moqué et haï mais au bout du chemin, tu n’y trouveras
qu’amour et des chipos bien cuites.

4. Parce que ça t’évites des coups de soleil sur la plante
des pieds

Qui est la douleur la plus vive après la perte du respect.

5. Parce qu’il est prouvé scientifiquement que ce style
vestimentaire procure +32 % de chance de choper

Et ta bite grossit de 4 cm en moins de 3 semaines. Les
médecins te détestent.

6. Parce que ces ARTENGO te vont si bien

Elles sont 100 % coton alors forcément tu veux les garder.

7. Parce que ça te protège des insectes

Bon OK les moustiques peuvent te piquer un peu partout ces
fdp, mais tu restes hors d’atteinte des fourmis et autres
serpents, brebis et requins-marteau.

8. Parce que c’est une manière de prendre une revanche sur
les Allemands

Ces enfoirés nous battent toujours alors il est temps de
nous venger en adoptant leur style.

9. Parce qu’on sait très bien que c’est de la rue que
viennent les vraies innovations de mode

L’hymne national de la claquette + chaussettes.

10. Parce que tu as moins de chance d’avoir de vilaines
ampoules

Je te le redis mais tes pieds sont protégés. C’est comme si
tu avais une amure à 100/100.

11. Parce que c’est un gain de temps non-négligeable

Tu n’as plus besoin d’enlever tes chaussettes ou de lacer
tes Stan Smith. Le combo chaussettes + claquettes te permet
de rester confortable tout en enfilant rapidement tes
souliers.

12. Parce que Kurzawa a une classe folle avec

13. Parce que tu as déjà la marque du bronzage agricole
alors tu n’es plus à ça près

La marque du t-shirt, la marque du maillot de bain, la
marque des chevilles, te voilà devenu une oeuvre d’art.

14. Parce que tu ne vas pas mettre des baskets avec tes
chaussettes, c’est ridicule tu vas avoir trop chaud

La tong est alors la seule solution pour subsister dans
cette société.

15. Parce que ça s’accorde parfaitement avec le thème du
barbecue

Et tout le monde sur cette Terre sait que le barbecue c’est
la vie.

Après il y a le combo final :
chaussettes + crocs
mais on vous en parlera une prochaine
fois.

Et sinon, t’as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre
notre dernière vidéo !

1. Le travail et la maison ne sont plus dissociés

Pour beaucoup, un freelance est quelqu’un qui pianote de temps
en temps sur un pc et passe la plupart de son temps à se la
couler douce sous les cocotiers. Shea Strauss et Nomi Kane,
pour College Humor, ont réalisé quelques
duveteuses illustrations pour vous montrer la vraie vie des
freelances, et c’est pas toujours rigolo rigolo, comme on
pourrait le croire.

1. Le travail et la maison ne sont plus dissociés

Crédits
photo
: Shea Strauss
et Nomi Kane pour College Humor

C’est 4h du mat’, tu viens au lit ?

2. Des horaires flexibles, mais vos revenus aussi (ça
dépend des clients et de leur humeur)

Crédits
photo
: Shea Strauss
et Nomi Kane pour College Humor

Trop contente, je peux partir quand je veux ! /
Je ne peux pas me permettre de partir cette année.

3. Plus de collègues de bureau pour vous faire chier, ce
qui signifie … plus trop trop d’interactions sociales

Crédits
photo
: Shea Strauss
et Nomi Kane pour College Humor

Vous voulez rentrer ? S’il vous plait, ne me laissez
pas seul !!!

4. Vous êtes votre propre patron, mais tu dois jongler avec
plein d’autres patrons. Du coup, tes projets perso, ça
tombe un peu à l’eau

Crédits
photo
: Shea Strauss
et Nomi Kane pour College Humor

5. Tu te fais plein de thunes / Haha t’as cru quoi, tes
sous, ils vont direct se faire bouffer par diveres taxes,
impôts et assurances, comme tout le monde

Crédits
photo
: Shea Strauss
et Nomi Kane pour College Humor

Sans intermédiaire, j’ai plus de thunes pour ma pomme
!
/ Et voilà pour toi ! Tu l’as bien mérité.

Et non, être freelance, ce n’est pas la planque pour ne pas se
faire taxer. Nous sommes tous des bonnes grosses vaches à lait
pompées h24. Et vous, vous en pensez quoi de ces illustrations
?

Et sinon, t’as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre
notre dernière vidéo !

1. L’île de Salsette, en Inde : 29.817 habitants au km²

Quand on pense « île », par une association d’idées
fallacieuse, on pense « île déserte ». Fallacieuse,
parce qu’il y a des très grandes îles, blindées de monde, où
pour se frayer un chemin il faut jouer des coudes et pour faire
le tour s’armer de patience. C’est ça, aussi, Topito : un
empêcheur de penser en rond.

1. L’île de Salsette, en Inde : 29.817 habitants au km²

Pour 13 millions d’habitants, quand même. En même temps,
c’est sur cette île que se situe Bombay, ce qui explique
sans doute pourquoi il y a autant de monde dessus. Pas le
genre d’île où on peut dire qu’on est seul au monde. A
moins de s’enfermer dans un petit placard.

” cc=”1″
url=”https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Bombaycitydistricts.png”]

2. Manhattan, à New York, aux Etats-Unis : 25.510 habitants
/ km²

Soit 1,5 million d’habitants. Qui s’entassent dans des
gratte-ciels. Qui mangent des burgers et boivent des jus
bio. Qui s’ébattent dans Central Park. Qui paient une
fortune pour habiter là. Manhattan, quoi.

Crédits
photo
(creative commons) : PD-1923

3. Hong Kong : 15.299 habitants / km²

Pour 1,2 millions d’habitants. Bon, le statut de Hong Kong,
c’est un bordel. C’est de fait administré par la Chine,
mais il faut des visas spéciaux pour y aller, sans compter
que tout le monde ne reconnaît pas la présence chinoise… Le
mieux, c’est encore de ne pas en parler, de tout ça. Allez
savoir pourquoi j’ai commencé.

Crédits
photo
(creative commons) : momo from Hong Kong

4. Singapour : 5.983 habitants / km²

Sachant que l’île de Singapour comporte 5.983 habitants au
km² et que sa population totale est de 3,5 millions
d’habitants, quelle est la surface exacte du territoire de
Singapour, eaux territoriales non comprises ? Allez, on
s’entraîne pour les maths.

Crédits
photo
(creative commons) : Public domain

5. L’île de Montréal, au Canada : 3.727 habitants / km²

Ca nous fait quand même 1,8 million d’habitants, cette
histoire. A elle seule, l’île regroupe 25% de la population
du Québec. Elle ne correspond pas exactement à la
géographie de Montréal mais en abrite une bonne partie, en
plus d’autres municipalités vachement moins connues. Ça
fait du monde avec un drôle d’accent quoi.

Crédits
photo
(creative commons) : Gilbertus, d’après Jean Gagnon
(File:Archipel Hochelaga.PNG)

6. L’île de Long Island, aux Etats-Unis : 2.039 habitants /
km²

Niveau densité, ça descend : niveau population, on parle
quand même d’une île abritant 7,4 millions de personnes.
Bon, en même temps, on est dans l’Etat de New York et un
peu moins cher que Manhattan, ce qui explique peut-être la
popularité de l’endroit. A moins que ce soit les excellents
nuggets de Rico, le roi du nuggets, qui attirent les
foules.

Crédits
photo
(creative commons) : Chumwa

7. Bhola, au Bangladesh : 1.180 habitants / km²

1,7 million d’habitants font la gigue sur la plus grande
île du Bangladesh, qui a eu le triste plaisir de devenir la
première île à abriter des réfugiés climatiques après avoir
été à demi engloutie par les eaux en 2005, occasionnant
500.000 sans abris.

8. Java, en Indonésie : 1.073 habitants / km²

Par contre attention les yeux : on trouve 136 millions de
personnes sur Java. En même temps, on parle de la plus
grande île d’Indonésie, l’un des pays les plus denses du
monde, et qui accueille 60% de la population totale du
pays. Ceci explique cela.

Crédits
photo
(creative commons) : Gunawan Kartapranata

9. Okinawa, au Japon : 952 habitants / km²

Et 1,230 million d’habitants. On y trouve la ville de Naha,
315.000 habitants, et des pics d’Okinawa, une espèce
d’oiseau endémique et unique au monde.

Crédits photo
(creative commons) : Public domain

10. L’île de São Luís, au Brésil : 870 habitants / km²

Pour 1,2 million d’habitants. Située dans le Nordeste
brésilien, l’île accueille notamment la ville du même nom,
capitale de l’État du Maranhão et dont le centre-ville
colonial devient complètement louche passé une certaine
heure.

Crédits
photo
(creative commons) : LindsayMoreira

Et que dire de Lille ?

Source : Wikiwiki

Pour bien te marrer, même en voyage, c’est Topito
Voyage
qu’il te faut.

Et sinon, t’as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre
notre dernière vidéo !

1. Michael Jackson et les statues géantes

Parfois les artistes sortent un nouveau truc, genre un album ou
une paire de chaussettes, et pour cela ils font des événements
normaux comme des spots TV ou ils en parlent à leurs
grands-parents. Mais certaines stars n’hésitent pas à balancer
du lourd pour se faire connaître.

1. Michael Jackson et les statues géantes

Avant la sortie de son album HIStory, Michael a
fait fort. 30 millions de dollars furent dépensés pour le
HIStory World Tour à travers 58 pays et des statues géantes
du Roi de la Pop furent placées partout en Europe. Du
lourd.

2. Nine Inch Nails, les clés USB, “La Présence”

Pour la sortie de leur album Year Zero, NIN l’a
joué l’enquête à 100%. Lors de 3 concerts différents dans 3
villes différentes, des clés USB furent trouvées dans les
toilettes. Elles contenaient soit des extraits de chansons
du futur album, soit des grésillements. En passant au
spectrogramme les grésillements, on voyait une image
ressemblant à un bras descendant du ciel. Ce bras fut
appelé « La Présence ». Depuis « La
Présence » est visible sur tous les albums. De plus,
le t-shirt de la tournée contenait des lettres capitales
formant un numéro de téléphone permettant de découvrir un
extrait d’un morceau.

3. Wu-Tang Clan et l’exemplaire unique

L’album Once Upon a Time in Shaolin est un album
de 31 chansons qui n’existe qu’en un seul exemplaire. Le
but était d’en faire une oeuvre d’art et cela fonctionne.
L’album a été acheté aux enchères par le type le plus
détesté du monde : Martin Shkreli, le type qui a augmenté
le prix du médicament contre la toxoplasmose de 5000% juste
pour faire du profit. Par contre il existe une clause dans
le contrat qui stipule que l’album ne peut être volé que
par les membres du groupe ou par Bill Murray. Oui c’est
n’importe quoi.

4. Daft Punk et la fête secrète

Tout comme pour leur identité, Daft Punk est parti sur du
mystère pour communiquer autour de Random Access
Memories
. Il en ont parlé vite fait sur Saturday Night
Live et on a pu trouver quelques capsules Daft Punk sur les
bouteilles de Coca-Cola. En fait, l’album a été dévoilé 4
jours avant sa sortie mondiale lors du Wee Waa en
Australie, qui est un festival… agricole.

5. Katy Perry et le streaming de sa vie pendant 72 heures

Pour la sortie de son dernier album, Katy Perry a eu la
bonne idée de se filmer pendant 72 heures dans un loft à
Los Angeles. Tout est en direct et on la voit inviter des
amis, faire du sport, pleurer de façon naturelle, chanter
son album, et d’autres trucs fun comme se laver les dents.
Il était aussi possible de commenter le live pour tenter
d’être invité à son concert privé.

6. Kanye West et 50 Cent : le perdant quitte la musique

En 2007, Kanye et 50 centimes étaient au sommet du rap
game. Lors d’une interview, Cinquante avance que si West
vent plus d’albums que lui, il se retire du jeu des
rappeurs. Forcément Kanye remporte la partie avec 957000
ventes contre 691000. Balek du fair play, l’homme qui vaut
moins d’un dollar ne se retire pas du tout de la musique et
gagne même en popularité. Mauvais joueur.

7. Jay-Z et le téléchargement gratuit pour les utilisateurs
de Samsung

Jay aime les gens, surtout ceux qui possèdent un Samsung.
Ainsi, il a publié 1 million d’exemplaires en
téléchargement gratuit pour les utilisateurs de la marque.
Bon ok c’est un gros coup de pub puisque Samsung a payé 5$
pour chaque album. Le million a vite été dépassé pour
atteindre 1,5 million de ventes. C’est beaucoup.

8. Arcade Fire et le graffiti crypté

Durant le mois d’août 2013, des images portant le mot
Reflektor apparurent sur les murs des villes. Plus
tard, on vit un graffiti crypté sur une peinture murale à
Manhattan disant : Arcade Fire 9h le 9/9. Les fans
mouillaient leurs slips. Et le 9 septembre, bingo : Arcade
Fire lâche le clip et une vidéo de 22 minutes sur leur
concert.

9. Kanye West et son visage géant

Le type a un melon plus gros que ta dignité mais bon il
sait y faire en communication. En effet, pour la sortie de
son album Yeezus, il a projeté la vidéo de son
clip New Slaves sur 66 bâtiments afin de faire un
max de buzz. Bon ça n’a pas trop marché car, la première
semaine après sa sortie, l’album signait les pires ventes
de la carrière de Kanye.

10. Lady Gaga et sa statue d’elle à poil

Alors déjà elle a invité des fans hardcore pour écrire au
graffiti la liste des chansons de son album sur un
bâtiment. De plus, elle a accueilli une galerie d’art à
Brooklyn afin de présenter une statue d’elle à oilp
complet. Apparemment ça fait vendre.

Et toi, tu as eu 15/20 en maths ?

Sources :
Le Monde
,
Paste Magazine

Et sinon, t’as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre
notre dernière vidéo !

1. Planquer l’alcool dans le caleçon et le soutien-gorge

Alors je te préviens tout de suite, je ne t’incite surtout pas à
réaliser ces petites astuces parce que c’est totalement immoral.
Mais je connais quelque chose d’autre qui est immoral, ou plutôt
indécent : le prix de l’alcool en festival. C’est une sorte de
prise d’otage. Les organisateurs savent très bien qu’on va
vouloir se ruer sur le breuvage magique et qu’on n’a aucune autre
solution que d’aller claquer l’équivalent du prix de notre billet
en pintes de blonde. Alors on a un peu envie de se faire justice
nous-mêmes et de ramener un peu de boisson, pour dire de passer
un meilleur moment. Seulement les vigiles sont là, à l’entrée,
aux aguets, et ils ont pas du tout envie de nous laisser faire.
Si ton objectif est de faire rentrer de l’alcool, voilà quelques
astuces plus ou moins fiables pour y arriver.

1. Les frères Dalton

Ils avaient des guns, le sens de la formule, et savaient comment
utiliser tout ce qu’ils avaient. Ils avaient une forme de swag
et, bientôt, la corde autour du cou. Ils étaient hors-la-loi,
braquaient des banques, volaient des chevaux, assaillaient des
trains ou des diligences, jouaient au poker et tiraient juste.
Ils avaient des potes avec qui faire tout ça. Ils avaient des
gangs.